Index des revues

 
  • Index des revues
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓

    Compte rendu du Congrès national

    Versailles, les 26-27-28 mai 1978

    Par Marcelle Beaudiquez

    Le congrès annuel de notre association s'est tenu à Versailles, dans les locaux du Palais des Congrès, aimablement mis à notre disposition par la municipalité de Versailles et son maire Maître Damien. Ce lieu, adapté à nos besoins, a permis de tenir les réunions dans de très bonnes conditions matérielles, quelques petits déplacements pédestres vers les lieux de visites professionnelles ou de festivités permettant aux 517 congressistes de se dégourdir les jambes.

    Mlle Garrigoux, conservateur en chef de la Bibliothèque municipale, avait bien voulu assumer la préparation matérielle ; lourde tâche pour laquelle elle fut aidée par ses collègues locaux, en particulier Mmes Mengozzi et Van der Sluijs de la Bibliothèque nationale, Mme Beaudonnet du Centre national de prêt et Mme Clot de la BCP des Yvelines. Nous les remercions bien vivement au nom de tous les congressistes qui se sont déclarés très satisfaits de cette organisation (en dépit de quelques problèmes de dernière heure, nés du grand nombre d'inscrits de dernière minute : nous avons manqué d'un certain nombre de serviettes de documentation). N'oublions pas notre secrétaire, Monique Baptiste, dont l'efficacité souriante ne s'est pas démentie pendant ces trois jours.

    Le thème choisi cette année : comment conserver et éliminer pour une gestion plus rationnelle des fonds et un meilleur service public, a alimenté de trèsfructueuses discussions et permis d'entendre d'intéressantes communications.

    Comme chaque année, les associations soeurs françaises avaient répondu à notre invitation : Mlle Pouillias pour l'AENSB, le Père Albaric pour la DEBD, Mme Degez-Vataire pour l'ADBS et Mme Rambaud pour l'ABDU. Les représentants des associations étrangères étaient également présents : M. Klapp (RFA), M. Foskett (Grande-Bretagne), Mme Court (Suisse), M. Caproni (Italie) et M. Roeltgen (Luxembourg). Nous avons eu également le plaisir d'accueillir M. Barnett (Bromley-G.-B.) et M. Gardner (Los Angeles - USA) qui avaient accepté tous deux de présenter un exposé. M. Murphy et M. Luchs, de l'Ambassade américaine à Paris s'étaient joints à nous, l'ambassade ayant pris en charge les frais de voyage de M. Gardner, M. Van Wesemael nous apportait le salut amical de la FIAB.

    La séance inaugurale a été ouverte par M. Aupetit, premier adjoint, remplaçant M. Damien absent de Versailles, accompagné de M. Pattyn, Directeur régional des activités culturelles. M. Salomon, chef du Service des bibliothèques, représentant de Mme le Ministre des Universités nous avait fait l'honneur d'être présent. Les Inspecteurs généraux, MM. Poindron, Desgraves et Bleton ont été dans l'impossibilité de participer à notre congrès, mais M. Thomas, nous a fait l'amitié de participer à l'ensemble de nos débats

    La première journée consacrée au thème a permis d'entendre six exposés dont on trouvera le texte intégral dans ce Bulletin. Les deux contributions étrangères, innovations que nous souhaitons pouvoir renouveler, ont permis d'élargir le débat et de lui donner une dimension internationale qui a passionné les congressistes. Qu'il nous soit permis de remercier ici M. Richter, qui a été le maître d'oeuvre de l'enquête sur la conservation et l'élimination et qui s'est chargé de la lourde tâche de synthèse, synthèse qui a été faite le dimanche après-midi. Reconnaissons que cette coupure (le samedi étant consacré aux travaux des sections) et surtout l'émotion provoquée par l'annonce des changements de statut de la DICA, n'ont pas permis de tirer toutes les conclusions possibles du thème, mais la discussion a été très large et une motion finale a été adoptée.

    Le samedi 27, les sections se sont consacrées à leurs travaux et le nombre des motions votées prouve l'intérêt qu'elles ont pris à définir leurs problèmes particuliers dans le cadre du thème général du congrès.

    La vie de l'association a bien entendu une large place dans ce congrès. Les sections BU et BS ont tenu leur assemblée générale annuelle. Le Conseil national s'est réuni le dimanche matin. Le point principal à l'ordre du jour a été le problème du vote de l'ensemble des groupes régionaux au sein du Conseil. Un groupe de travail a été créé pour trouver une solution équitable, compatible avec nos statuts. Ce groupe doit présenter son rapport au conseil d'octobre qui prendra alors la décision finale. L'Assemblée générale statutaire qui a suivi, a approuvé le rapport moral présenté par le président Marc Chauveinc (à l'unanimité moins 14 abstentions) et le rapport financier présenté par la trésorière Claudine Lehmann (à l'unanimité moins 2 abstentions). Le président a présenté à l'Assemblée une motion de soutien à la DICA votée à l'unanimité et une motion de soutien à Lecture-Jeunesse votée à l'unanimité moins 4 abstentions. Ces motions (cf. textes ci-dessous) ont été envoyées aux autorités compétentes.

    En marge du congrès, une importante exposition de matériel professionnel était installée dans les locaux du Palais des congrès. Elle a été inaugurée le vendredi à midi par notre président entouré des personnalités qui avaient assisté à la séance inaugurale. Mlle Garrigoux avait préparé spécialement pour les congressistes une très belle exposition historique sur la BM de Versailles qui « inaugurait » ainsi ses locaux rénovés et réaménagés. Les visites professionnelles (BM, annexe de la BN, CNP, BCP et Heure Joyeuse) furent suivies avec intérêt.

    Après ces séances studieuses, réceptions et excursions permirent aux congressistes de se détendre. Dans la soirée du 26, M. Lemoine, conservateur en chef du château de Versailles et des Trianons nous a fait l'amitié d'ouvrir le château, spécialement pour les congressistes. Dans le cadre somptueux de l'Opéra, il évoqua trois siècles d'histoire en un exposé brillant et chaleureux qui séduisit tous nos collègues, avant de les laisser visiter librement les appartements illuminés. Un concert très apprécié termina la soirée à la Chapelle du Château : l'ensemble d'instruments anciens Jean-Baptiste Lceillet qui compte parmi ses membres trois bibliothécaires présenta un programme de musique instrumentale et vocale (XIe-XIIe siècles) et des pièces du XVe au XVIIIe siècles. Le samedi 27, la municipalité de Versailles nous accueillait à l'Hôtel de ville pour un apéritif abondamment garni : M. Jean-Claude Martin, conseiller municipal et président de l'Académie de Versailles, après un discours plein de cordialité devait remettre à cette occasion la médaille de la ville à notre président. Le soir, le traditionnel buffet en commun s'est déroulé dans le cadre somptueux du Trianon Palace. Les congressistes y passèrent une fort agréable soirée dansante.

    Le lundi 29 les congressistes ont pu participer à des visites professionnelles dans les environs : Ecole polytechnique de Palaiseau, BM des villes nouvelles de Saint-Quentin-en- Yvelines et d'Evry (où ils furent accueillis par les représentants de l'Etablissement public et purent visiter la très belle exposition Joan Miro, organisée par notre collègue Pierre Gaillard). Mais ceux qui le désiraient ont pu également faire du tourisme à Paris (le Moyen Age dans l'Ile de la Cité) ou aux châteaux de Dampierre et Breteuil.

    La presse locale s'est faite l'écho de notre manifestation ainsi que le Monde du 4-5 juin, sans oublier les comptes rendus détaillés de M. et Mme Bony pour le Bulletin du livre et de M. Quénin pour la Bibliographie de la France.