Temps d'animation hors les murs

Question

Bonjour,

Je suis bibliothécaire et je voudrais savoir s'il est possible d'aller dans les classes ou dans les centres de loisirs sans hébergement pour proposer des temps de lecture ou d'animation sachant que nous ne pouvons plus les accueillir dans nos murs. Je n'ai pas trouvé de réponse dans les textes officiels.

Bien cordialement

Réponse

Date de la réponse :  20/11/2020

Vous êtes bibliothécaire et vous voudriez savoir s'il est possible d'aller dans les classes ou dans les centres de loisirs sans hébergement pour proposer des temps de lecture ou d'animation.

 

 

En effet, les décrets ne précisent pas explicitement cette possibilité. Ils permettent l’accueil sur rendez-vous dans les bibliothèques de l’Enseignement supérieur, ainsi que le drive (prêt/retours) de documents dans tous les types de bibliothèque. Par ailleurs, une déclaration du ministère de la Culture précise la possibilité de faire également du portage de document.

 

Pour en savoir plus :


 

En ce qui concerne la possibilité d’aller faire des animations dans les classes, nos recherches nous ont permis de trouver cet extrait :

 

Les intervenants extérieurs prévus notamment dans le cadre d’activités telles que l’éducation artistique et culturelle, l’éducation morale et civique ou l’éducation au développement durable sont-ils autorisés ?

Les intervenants extérieurs sont autorisés à intervenir dans les établissements scolaires sous réserve d’accord préalable du directeur d’école ou du chef d’établissement.

Extrait de la FAQ Coronavirus Covid-19 : les réponses à vos questions du ministère de l’Éducation nationale, mis à jour le 19 novembre 2020.

 

Le même document précise que les activités périscolaires restent possibles au sein d'un établissement scolaire :

 

L’accueil périscolaire est-il autorisé ?

L’accueil périscolaire reste autorisé durant la période du confinement.  Il est assuré dans des conditions permettant de limiter au maximum le brassage des élèves appartenant à des groupes différents.

Les activités périscolaires ne sont toutefois possibles que lorsqu’elles sont organisées dans l’école ou l’établissement scolaire, en son sein ou à proximité, ou dans la continuité du temps scolaire, ou encore par un accueil de loisirs périscolaire déclaré au titre des accueils collectifs de mineurs.

Les activités périscolaires de nature artistique, au même titre que les activités sportives, sont autorisées si elles se déroulent dans la continuité du temps scolaire et au sein des seuls établissements d’enseignement autorises à recevoir du public, ou au sein d’établissements se situant à leur immédiate proximité ainsi qu’au sein des accueils collectifs de mineurs (exemple des centres aérés).

 

On trouve également au bas de la page Rentrée de novembre : des règles sanitaires renforcées dans les établissements scolaires du site Sevice-public.fr (10 novembre 2020) les informations suivantes :

 

Les accompagnateurs et les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque et respecter une distanciation physique d'au moins 1 mètre.

 

 

Concernant les centres de loisirs sans hébergement, le Protocole sanitaire relatif aux accueils de loisirs périscolaires (16 novembre 2020) indique également la possibilité d’accueil d’intervenants extérieurs :

 

Les personnes intervenant ponctuellement au sein des accueils notamment pour la mise en place d’activités culturelles, physiques et sportives peuvent être admises dans la structure dans le respect des règles de distanciation et des gestes barrières. Elles doivent être munies de masques, respecter une distanciation physique d’au moins un mètre et procéder à un lavage des mains à l’entrée.

 

 

Nous vous conseillons donc de vous rapprocher des chefs d’établissements ou de structures pour voir dans quelle mesure ces animations sont possibles et avec quels justificatifs vous pouvez vous déplacer pour les réaliser.