Index des revues

 
  • Index des revues
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓
    Par Claudine Beloyche
    Anne-Marie Bertrand

    Les Bibliothèques

    Paris La Découverte, 1998. - (Repères). - IBN 2-7071-2874-0.

    Cette collection s'intéresse, en 125 pages (environ) à esquisser des synthèses de sujets économiques, politique... L'importance prise aujourd'hui par les bibliothèques méritait bien qu'après avoir traité des « sciences de la communication », des « théories de la communication », elle se préoccupât des lieux de diffusion du savoir que sont les bibliothèques.

    Confié à Anne-Marie Bertrand, dont on connaît les qualités de synthèse et la connaissance des bibliothèques, cet ouvrage ne pouvait que rencontrer un large public. Excellente mise en perspective des bibliothèques, incluant un rappel historique (en France exclusivement), une typologie des établissements par leurs appartenances administratives et par leur missions. On pourra regretter que les bibliothèques spécialisées soient peu étudiées, car leur rôle sera probablement de plus en plus important, et les NTIC leur permettent de s'associer à des bibliothèques publiques en réseau d'information.

    Quand elle aborde plus précisément le fonctionnement des bibliothèques de collectivités publiques, on retrouve le « triptyque » : organisation et offre/missions et rôles des établissements/publics usagers et non-usagers. Ce qui permet au lecteur de tenter d'aborder les établissements dans un cadre transversal, dans le cadre de réseaux (plus ou moins existants administrativement). Cette perspective est intéressante, car les publics ne se saucissonnent pas selon les tutelles des établissements, mais selon leurs attentes par rapport à des services documentaires. L'auteur nous aide à les décrire.

    Bien sûr, les statistiques sont rappelées rapidement, et souvent mettent en lumière des comparaisons avec les pays européens, car l'ouverture au monde est l'une des missions rappelées largement.

    C'est certainement dans le chapitre conclusif, « les enjeux que l'on retrouve une « patte que nous connaissons bien ; A.-M. Bertrand a déjà, dans ses livres ou dans ses articles, et dans sa récente thèse de doctorat, largement prouvé que les enjeux des bibliothèques sont essentiellement politiques. Que les tutelles les utilisent comme « outils de diffusion d'idées extrémistes ». que d'autres en fassent des lieux de la seule « économie du livre »... ces lieux qui proposent « des collections d'idées, de curiosités, d'ouvertures, de découvertes, de différences... » ne peuvent que gêner certains.

    Si les bibliothèques sont essentiellement dans le champ politique, c'est donc aux citoyens de les défendre dans leurs missions : ce sont les derniers mots du livre.