Index des revues

 
  • Index des revues
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓
    Par Claudine Belayche, BM de Reims
    Jacqueline Gascuel

    Un espace pour le livre

    Guide à l'intention de tous ceux qui construisent, aménagent, ou rénovent une bibliothèque

    Nouvelle Edition. - Cercle de la Librairie, 1993. ISBN : 2 7654 0501 8. - Prix : 270 F

    Cette nouvelle édition est une complète réécriture. Le propos de l'auteur s'affiche clairement dès l'introduction : c'est le bibliothécaire - défini comme un "maître d'usage", qui par la connaissance professionnelle qu'il a acquise des lecteurs, des usagers, et des collections (et de leur utilisation) définira les fonctionnalités du bâtiment. Charge aux élus "maître d'ouvrage" de donner l'orientation et de prendre la décision politique finale.

    Le début du volume est donc - logiquement - une étude synthétique des différentes catégories d'usagers, et des types d'usage de la bibliothèque, tels que l'on peut les percevoir dans toute leur diversité et leur complexité en 1993.

    Ensuite, vient l'étude des différents supports rencontrés habituellement dans la "médiathèque" et de la meilleure façon de les présenter au public : en accès direct. C'est toujours le point de vue très concret qui est proposé là : l'auteur tente de pointer de façon systématique les détails auxquels il faudra porter attention pour choisir une présentation, prévoir des emplacements suffisants, etc. Le tout est donc illustré - en noir et blanc - d'exemples photographiés dans des bibliothèques très récentes.

    Enfin, la rencontre des publics et des collections : prévoir le meilleur confort d'accès pour le public - hauteur des rayonnages, dimension des tablettes, largeur des circulations - la place suffisante pour des collections correctement présentées - capacités de rayonnages et de bacs de stockage, qualité du revêtement de ceux-ci.

    Bien sûr, et bien que l'ouvrage ait une orientation "lecture publique", les contraintes des conditions de conservation des collections, mais aussi de surveillance et de protection courantes sont largement traitées. J'en retiendrai - parce que c'est un domaine très mal maîtrisé dans nombre de réalisations - l'importance qu'accorde l'auteur à l'aération, au renouvellement d'air, à la protection contre la chaleur (ah ! les verrières en été !) et le très long développement sur l'éclairage artificiel.

    Après ces données relativement "statiques", vient la partie dynamique :

    étude des organisations du travail/conception des bureaux, étude du positionnement des banques de prêt/locaux ;

    étude des circulations des publics dans le bâtiment, à travers les différents lieux identifiés, mais aussi les alentours du bâtiment.

    L'auteur resitue toujours la bibliothèque dans la ville, et le type de fonctionnement choisi sera un véritable projet culturel dans la cité.

    Finalement, la partie "Rédaction d'un programme", normes de fonctionnement, fiches techniques modèles, est minime : il ne s'agit pas d'un livre de recettes, mais de l'apprentissage d'une démarche heuristique, invitant l'équipe de programmation autour du bibliothécaire à se poser méthodiquement les questions auxquelles le programme final servira de réponse. Dans le chapitre "Construire le programme", cette démarche est réexpliquée et détaillée par le calendrier des étapes fondamentales, les interventions de chacun dans la construction précisées. Jamais le bibliothécaire ne se substitue à l'architecte. Mais l'auteur nous confie ses réflexions sur quelques bibliothèques dont la forme a marqué : la brique, le demi-cylindre, le quart de cercle,... Analyse de lieux géométriques à la lumière des fonctionnalités qu'ils doivent mettre en valeur, ce chapitre est un guide de "lecture" des bibliothèques que nous sommes ou serons amenés à visiter.

    Cet ouvrage est d'abord un grand manuel de bibliothéconomie dynamique, car il aborde la totalité des aspects du travail en bibliothèque. Dense, clair et toujours très concret, il prendra une place de choix dans la bibliothèque du bibliothécaire, même s'il ne construit pas tout de suite. Car les questions posées autour du lecteur, de l'organisation du travail dans la bibliothèque, de sa place dans la cité sont quotidiennes. Il est bon que cette lecture nous oblige à réfléchir à nos pratiques et parfois à les remettre en cause.